Rueil-Malmaison (Hauts-de-Seine), Château national de La Malmaison

Les écuries du château national de la Malmaison, abritent une « relique » historique, le landau de campagne de Napoléon Ier. Construit par Getting en 1812 pour la campagne de Russie, il fut abandonné par l’empereur entre les mains des Prussiens lors de la bataille de Waterloo en 1815. Décerné au baron Blücher lors du partage du butin, il a été rendu à la France en 1975 par les descendants de ce dernier. Outre son intérêt historique, ce landau est un chef-d’œuvre de la carrosserie du Premier Empire. À la Malmaison sont aussi conservés un coupé-dormeuse du train impérial, réalisé par le carrossier Devaux et le plateau monté sur un train à quatre roues, d’un dénuement total, qui servit de corbillard et transporta la dépouille de l’empereur défunt à Sainte-Hélène en 1821.

< >