© Corinne Doucet

Charpente du manège militaire de Vendôme (Loir-et-Cher)

L’un des éléments architecturaux les plus remarquables des manèges réside dans leur charpente. Celle-ci a beaucoup évolué durant la période concernée. Charpente à la Delorme, à la Polonceau, ou de type Emy, elles illustrent l’évolution de la taille des manèges mais aussi des techniques industrielles mises à la disposition des constructeurs. La vaste charpente (ci-contre) du manège du quartier Rochambeau est un exemple de charpente de type Polonceau inventé en 1837 alliant le bois, le fer et la fonte. Il s’agit là du seul exemplaire en bon état conservé dans la région Centre.